Critique musique : Le combo labyrinthique Sam Prekop & John McEntire

3,5 / 5
© National
3,5 / 5

Album - Sons Of

Artiste - Sam Prekop & John McEntire

Genre - Electro

Label - Thrill Jockey/Konkurrent

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

Moitié du groupe de rock indépendant chicagoan The Sea and Cake, le chanteur et guitariste Sam Prekop et le percussionniste et producteur John McEntire (Tortoise) prennent la tangente le temps d’un album en tandem pour s’amuser avec des synthés modulaires. Le résultat, Sons Of, est un disque rudimentaire, simpliste et malgré tout labyrinthique.

En quatre longs morceaux (A Yellow Robe approche les 25 minutes), le duo vous perd dans un dédale digne du jardin de Shining, sans pour autant lancer Jack Nicholson à vos trousses, mais en vous envoyant plutôt de quoi danser chill jusqu’aux petites heures de la nuit en repensant à vos soirées berlinoises et aux débuts de la house. Bienvenue à l’after…

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Partner Content