Critique | Musique

Critique musique : Julia Jacklin s’assume pleinement dans Pre Pleasure

3,5 / 5
© National
3,5 / 5

Album - Pre Pleasure

Artiste - Julia Jacklin

Genre - Rock

Label - Transgressive / Pias

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

“Pre Pleasure”

Stressante, éreintante, la vie de musicien n’est pas toujours une partie de plaisir. Alors, parfois, il faut régler la mire, refaire le point. Prendre un peu de distance pour retrouver la flamme. De retour d’une interminable tournée, Julia Jacklin a interrogé et repensé son rapport à la musique. Elle a écouté de la pop qui tache (Céline Dion, Robyn, Luther Vandross…), composé au clavier, embarqué le producteur Marcus Paquin (The Weather Station, The National), embauché Owen Pallett (Arcade Fire) et fait enregistrer ses arrangements de cordes par un orchestre praguois. Tantôt écrites en trois jours, tantôt en trois ans, ces dix nouvelles chansons sont celles, punchy, d’une Julia Jacklin qui s’assume pleinement.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Le 14/11 au Trix (Anvers). Plus d’infos ici.

Partner Content