A 7 ans, il redessine des pochettes d’albums de hip-hop

Elisabeth Debourse Journaliste

A sept ans, les enfants forcent l’admiration de leurs parents à coup de portraits peu avantageux et de soleils qui sourient, le tout au feutre et sur le mur de la salle à manger. Yung Lenox, un gamin venant de Seattle, a trouvé son créneau : il redessine les pochettes d’albums iconiques des 30 dernières années. Encouragé par son père, l’illustrateur en herbe a une préférence pour le hip-hop, mais n’hésite pas à faire quelques incursions dans le rock alternatif et dans le punk, quand la pochette dépote.

Si vous souhaitez devenir l’acquéreur d’une de ses oeuvres, sachez qu’il vous en coûtera 25$, enfant et cadre non compris.

Partner Content