Critique | Musique

MIKE

4 / 5
© National
4 / 5

Album - Beware of the Monkey

Artiste - MIKE

Genre - Rap

Label - 10K

Critique - Laurent Hoebrechts

Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

“Beware of the Monkey”

À même pas 25 ans, MIKE sort déjà son dixième album. De quoi installer Michael Jordan Bonema parmi les figures essentielles de la scène rap underground new-yorkaise. Notamment grâce à son flow nonchalant, un peu à la manière d’Earl Sweatshirt, avec qui il partage également le goût des morceaux courts. En à peine 33 minutes, Beware of the Monkey enquille ainsi pas moins de treize titres. Compacts mais bourrés d’idées, ils permettent à MIKE d’élargir encore un peu plus sa palette (les échos bossa nova de Closing Credits). Produisant seul sa musique (sous le pseudo dj blackpower), il imagine une sorte de soul post-moderne, mélancolique sans jamais glisser dans la morosité -à l’image de Stop Worry! et ses inflexions reggae.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content