Nadine Monfils
Nadine Monfils Écrivain et journaliste livres

OVNI Littéraire – Le pâtissier le plus décoiffant du Royaume nous sert une anthologie irrévérencieuse dont il a le secret. Tout sauf une tarte à la crème…

Par Noël Godin, aux Editions L’âge d’Homme, 806 pages.

Le turbulent garnement, lanceur de tartes et accoucheur de « monstres littéraires mal léchés » vient encore de sévir avec cette savoureuse anthologie, truffée d’anecdotes pas piquées des vers. Il réunit ici des textes et autres dingueries de tous ces « fous » qui n’ont pas suivi les rangs. Et vlan! Attrape le projectile en pleine tronche, pire qu’un pavé de 68! On y découvre notamment que Gaston Leroux, pour fêter le point final d’un roman, s’amusait à force de coups de revolver à tirer dans la vaisselle lancée par sa femme et son gamin, qui participaient allègrement à sa joie… Que « grève et pets » – film belge de 1976 –  » évoquait une grève radicale dont le but était l’abolition du travail et la satisfaction immédiate des instincts. » ça fait du bien à l’époque où on ressemble de plus en plus à des poulets élevés en batterie, rendement oblige. Il y a aussi quelques « bons conseils » pour lancer des pavés du haut d’un pont sur un car de flics, sans rater sa cible… Ayant grandi attaché à un boulier-compteur et nourri par Les pieds Nickelés, notre célèbre gloupier nous fait « bander » avec ses canailleries ciselées à l’or fin. On peut y côtoyer notamment un autre monstre tranquille, écrivain génial et truculent: Marcel Moreau, ours bien léché à la plume trempée dans la sève du coït littéraire. Ou le parolier Gaston Couté, mort (beurré) d’une pneumonie… sur le toit d’un omnibus. Quant à Oscar Wilde, on apprend qu’il fut le fruit d’un ophtalmologue étourdi (ayant oublié un jour, à portée d’un chat, l’£il d’un patient qu’il venait d’opérer) et d’une mère – surnommée Espéranza – qui excitait les Irlandais à la révolte contre les Anglais… pas étonnant que le petit Oscar soit devenu ce fabuleux écrivain excentrique (il a parcouru les Etats-Unis en culotte courte, un tournesol à la main). On lui doit aussi cette réflexion prémonitoire pour notre pays:  » La forme de gouvernement qui convient le mieux à l’artiste est l’absence totale de gouvernement.  » Ce dico mal élevé est vraiment jubilatoire et nous apprend plein de choses. Comme quoi on peut devenir intelligent en prenant son pied!

NADINE MONFILS

Partner Content