Critique | Musique

Kilynn Lunsford sort un premier album solo, entre rap et rock

4 / 5
© National
4 / 5

Album - Custodians Of Human Succession

Artiste - Kilynn Lunsford

Genre - Rock

Label - Ever/Never Records

Originaire de Philadelphie, la ville de War on Drugs et de Kurt Vile, celle aux plus de 4 000 fresques murales qui mise sur l’art urbain pour soutenir ses communautés et renouveler son patrimoine, Kilynn Lunsford ne fait ni dans l’americana ni dans le hip-hop moderne. L’Américaine qui a grandi avec MTV, Missy Elliott et Timbaland s’était déjà illustrée dans des groupes noisy zarbi de Pennsylvanie hautement recommandables (Little Claw, Taiwan Housing Project). Elle sort un premier album solo qui peut à l’occasion avoir le phrasé rap mais lorgne plutôt du côté de Throbbing Gristle et de Lydia Lunch. Du post-punk, de l’électro pop et de l’avant-garde. Un disque tordu qui a le sens du beat désolé.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Lire plus de:

Partner Content