Immense. Le centre de recherche génétique Shenzhen, non loin d'Hong Kong, n'a pas son pareil dans le monde. L'entreprise privée BGI (Beijing Genomics Institute) y fait le pari fou de séquencer l'ADN de tout ce qui est "séquençable". En travaillant sur différentes approches que le documentaire de Bregtje van der Haak met en lumière: la génomique cognitive notamment, énorme département dirigé par un jeune homme de... 21 ans. On y étudie la transmission et les ressorts du QI sur des milliers d'enfants. Avec, en filigrane, la très délicate question de l'eugénisme... Autre branche de recherche: la génomique animale, via le clonage accéléré et à grande échelle. "Mon ambition est de pouvoir créer des porcs de la taille de rats. Comme ça tous les laboratoires du monde pourraient s'en offrir", confie ainsi Lin Lin, l'un des fers de lance de BGI Ark Biotechnology, patronyme qui se réfère ni plus ni moins à l'Arche de Noé. Plantant de manière assez neutre sa caméra dans cet environnement hors norme, le réalisateur nous donne à réfléchir sur des enjeux avec lesquels la science moderne se doit de composer. Interpellant.

  • DOCUMENTAIRE DE BREGTJE VAN DER HAAK.
  • Ce vendredi 21 mars à 22h35 sur Arte.
Immense. Le centre de recherche génétique Shenzhen, non loin d'Hong Kong, n'a pas son pareil dans le monde. L'entreprise privée BGI (Beijing Genomics Institute) y fait le pari fou de séquencer l'ADN de tout ce qui est "séquençable". En travaillant sur différentes approches que le documentaire de Bregtje van der Haak met en lumière: la génomique cognitive notamment, énorme département dirigé par un jeune homme de... 21 ans. On y étudie la transmission et les ressorts du QI sur des milliers d'enfants. Avec, en filigrane, la très délicate question de l'eugénisme... Autre branche de recherche: la génomique animale, via le clonage accéléré et à grande échelle. "Mon ambition est de pouvoir créer des porcs de la taille de rats. Comme ça tous les laboratoires du monde pourraient s'en offrir", confie ainsi Lin Lin, l'un des fers de lance de BGI Ark Biotechnology, patronyme qui se réfère ni plus ni moins à l'Arche de Noé. Plantant de manière assez neutre sa caméra dans cet environnement hors norme, le réalisateur nous donne à réfléchir sur des enjeux avec lesquels la science moderne se doit de composer. Interpellant.