Pour les plus people d'entre nous, la comédienne Anne Brochet n'est autre que la compagne de Gad Elmaleh. Mais la réduire à cet aspect de son parcours serait particulièrement injuste et bas de plafond. Césarisée pour Tous les matins du monde, reconnue pour ses prestations au cinéma (avec Chabrol, dans Masques, ou Rappeneau, dans Cyrano de Bergerac) et au théâtre, romancière à ses heures, la voici qui nous embarque dans un documentaire absolument personnel. Tellement personnel qu'il prend pour fil conducteur son patronyme, Brochet. Pour l'examiner sous toutes ses coutures. Ce Brochet, elle n'a jamais pu en changer, elle s'est toujours sentie influencée par lui. Or, comment vivre son nom quand il rappelle invariablement un animal? De l'orthophoniste aux pêcheurs de brochets, de ses parents au copain rabbin, Anne interroge, s'interroge, ajoutant aux instantanés captés dans ces drôles d'entretiens un véritable sens de l'image onirique. Autant dire que le propos ressemble à celle qui le porte: un peu aérien, grave dans la légèreté, et léger dans la gravité. Son documentaire se fait amusant aussi, quand Anne Brochet appelle Mesdames Tortue et Canard-Volant pour récolter leur témoignage. Finalement, ce sera Mickaël Le Renard, Joël Pigeon, Isabelle Veaux ou même l'acteur Jean-Marc Barr qui se prêteront à l'analyse animalière. Bref, un beau moment à passer dans cette quête intime de l'identité, parfois un peu tirée par les cheveux certes, mais qui n'en reste pas moins très attachante.

DOCUMENTAIRE D'ANNE BROCHET.

Ce vendredi 4 juillet à 00h00 sur Arte.

Pour les plus people d'entre nous, la comédienne Anne Brochet n'est autre que la compagne de Gad Elmaleh. Mais la réduire à cet aspect de son parcours serait particulièrement injuste et bas de plafond. Césarisée pour Tous les matins du monde, reconnue pour ses prestations au cinéma (avec Chabrol, dans Masques, ou Rappeneau, dans Cyrano de Bergerac) et au théâtre, romancière à ses heures, la voici qui nous embarque dans un documentaire absolument personnel. Tellement personnel qu'il prend pour fil conducteur son patronyme, Brochet. Pour l'examiner sous toutes ses coutures. Ce Brochet, elle n'a jamais pu en changer, elle s'est toujours sentie influencée par lui. Or, comment vivre son nom quand il rappelle invariablement un animal? De l'orthophoniste aux pêcheurs de brochets, de ses parents au copain rabbin, Anne interroge, s'interroge, ajoutant aux instantanés captés dans ces drôles d'entretiens un véritable sens de l'image onirique. Autant dire que le propos ressemble à celle qui le porte: un peu aérien, grave dans la légèreté, et léger dans la gravité. Son documentaire se fait amusant aussi, quand Anne Brochet appelle Mesdames Tortue et Canard-Volant pour récolter leur témoignage. Finalement, ce sera Mickaël Le Renard, Joël Pigeon, Isabelle Veaux ou même l'acteur Jean-Marc Barr qui se prêteront à l'analyse animalière. Bref, un beau moment à passer dans cette quête intime de l'identité, parfois un peu tirée par les cheveux certes, mais qui n'en reste pas moins très attachante.