Ses héros remplacent tout doucement les stars d'Hollywood dans le coeur des ados. Les technologies et la création y sont en permanente évolution... Hervé Martin Delpierre est parti à la rencontre de pirates, de joueurs, de designers pour prendre le pouls de ce monde de moins en moins virtuel et raconter depuis Pong (1972), ce jeu, inventé sur un oscilloscope, qui ressemble à du tennis,jusqu'à aujourd'hui, l'évolution d'une industrie qui cherche à réduire la frontière entre monde réel et monde virtuel. Assisté par le sociologue Étienne Armand Amato et la jeune psychologue spécialiste des jeux vidéo Vanessa Lalo, il décrypte le phénomène des cosplays, ces joueurs habillés comme leurs avatars. Pénètre le milieu des Goldfarmers, ces mecs qui gagnent leur vie (300 dollars par mois en Chine) en tuant des monstres à longueur de journée et en revendant via un marché financier parallèle les pièces glanées à World of Warcraft... Et fait découvrir les créations poétiques de jeunes designers comme Jenova Chen (Cloud, Flower). Un docu bien foutu, et un peu effrayant, qui vous ouvrira les yeux sur aujourd'hui et vous laissera imaginer ce que l'avenir nous réserve demain.

  • Documentaire d'Hervé Martin Delpierre.
  • Ce samedi 2 novembre à 0h20 sur Arte.
Ses héros remplacent tout doucement les stars d'Hollywood dans le coeur des ados. Les technologies et la création y sont en permanente évolution... Hervé Martin Delpierre est parti à la rencontre de pirates, de joueurs, de designers pour prendre le pouls de ce monde de moins en moins virtuel et raconter depuis Pong (1972), ce jeu, inventé sur un oscilloscope, qui ressemble à du tennis,jusqu'à aujourd'hui, l'évolution d'une industrie qui cherche à réduire la frontière entre monde réel et monde virtuel. Assisté par le sociologue Étienne Armand Amato et la jeune psychologue spécialiste des jeux vidéo Vanessa Lalo, il décrypte le phénomène des cosplays, ces joueurs habillés comme leurs avatars. Pénètre le milieu des Goldfarmers, ces mecs qui gagnent leur vie (300 dollars par mois en Chine) en tuant des monstres à longueur de journée et en revendant via un marché financier parallèle les pièces glanées à World of Warcraft... Et fait découvrir les créations poétiques de jeunes designers comme Jenova Chen (Cloud, Flower). Un docu bien foutu, et un peu effrayant, qui vous ouvrira les yeux sur aujourd'hui et vous laissera imaginer ce que l'avenir nous réserve demain.