Les médecins sont au service de la purification raciale dès 1937 avec la stérilisation des enfants métis. Puis en 1938 et 1939 avec la sélection et le meurtre de masses de plusieurs dizaines de milliers de malades mentaux. Et ils utiliseront plus tard comme cobayes les prisonniers des camps de concentration. Si le processus d'extermination était placé sous le contrôle des docteurs, à commencer par le sinistre Josef Mengele, qui décidaient de ceux qui allaient mourir et vivre, ils ont aussi stérilisé massivement pour éviter la "prolifération des races inférieures" et mené des recherches génétiques pour multiplier la race arienne. Dans le troisième volet (les deux premiers seront diffusés dans la foulée ) de sa trilogie Destruction, consacrée à Auschwitz, Emil Weiss joue la carte de la sobriété. Des documents, des photos et de lents travellings s'accompagnent d'extraits des dépositions faites par des médecins déportés lors du Procès des médecins à Nuremberg en 1946. Un documentaire effroyable et glaçant...

  • DOCUMENTAIRE D'EMIL WEISS.
  • Ce mardi 21 janvier à 22h35 sur Arte.
Les médecins sont au service de la purification raciale dès 1937 avec la stérilisation des enfants métis. Puis en 1938 et 1939 avec la sélection et le meurtre de masses de plusieurs dizaines de milliers de malades mentaux. Et ils utiliseront plus tard comme cobayes les prisonniers des camps de concentration. Si le processus d'extermination était placé sous le contrôle des docteurs, à commencer par le sinistre Josef Mengele, qui décidaient de ceux qui allaient mourir et vivre, ils ont aussi stérilisé massivement pour éviter la "prolifération des races inférieures" et mené des recherches génétiques pour multiplier la race arienne. Dans le troisième volet (les deux premiers seront diffusés dans la foulée ) de sa trilogie Destruction, consacrée à Auschwitz, Emil Weiss joue la carte de la sobriété. Des documents, des photos et de lents travellings s'accompagnent d'extraits des dépositions faites par des médecins déportés lors du Procès des médecins à Nuremberg en 1946. Un documentaire effroyable et glaçant...