"L'histoire que vous allez voir est vraie. À ma connaissance." Dès ses prémices, The Tale fait le choix de flouter la frontière qui sépare traditionnellement le réel du fantasmé, la vie de la fiction. C'est pourtant bien par le biais de cette dernière que la réalisatrice Jennifer Fox, jusque-là cantonnée au strict champ documentaire, a décidé aujourd'hui de se raconter. Film-enquête sur son propre passé, sa vérité, The Tale fait l'autoportrait de la cinéaste à deux âges de sa vie: Fox adulte (jouée par Laura Dern) s'adressant à Fox enfant (Isabelle Nélisse), et vice versa. Le point de départ est le suivant: la mère de Jennifer, documentariste aujourd'hui dans la quarantaine, met par hasard la main sur une rédaction que sa fille a écrite à l'âge de treize ans. Elle y raconte la perte de sa virginité avec son entraîneur d'alors, un homme séduisant dont l'emprise manipulatrice pousse l'enfant, mue par un désir impérieux de se sentir spéciale, v...