Marcia Clark est cette procureure qui, dans la tourmente du procès O.J. Simpson, a été l'objet de quolibets et d'attaques sexistes indignes, avant d'essuyer une cuisante et rocambolesque défaite judiciaire. Le champion de football américain, star des médias, échappait in extremis à la condamnation au bout d'un marathon médiatique et pénal qui a défrayé la chronique. Clark s'est depuis lors réorientée professionnellement et, pourtant brillante, c'est elle qui nous livre cette fiction grossière et revancharde autour d'une procureure qui a une seconde chance de condamner un célèbre sportif afro-américain ayant échappé à la justice huit ans plus tôt. La réalisation est digne d'un téléfilm sentimentalo-policier de milieu d'après-midi et le scénario bien trop proche de la pensée magique, malgré ses retournements abracadabrantesques. La savoureuse présence de Robin Tunney (Le Mentaliste, Prison Break) n'y fera rien: la chaine ABC a annulé d'emblée la deuxième saison.