...

Il y a plus sexy évidemment pour une rentrée. Mais les élections communales et provinciales, les futurs bourgmestres, les apprentis échevins et les peut-être conseillers communaux vont squatter les écrans jusqu'au 14 octobre. Gros dispositif du côté de RTL et de la RTBF. Le service public abordera la chose à hauteur de citoyen. Dans le climat de méfiance envers la politique mesuré par les opérations Noir, jaune, blues et Génération quoi?, Reyers a décidé d'interroger les habitants. Que feriez-vous pour votre commune si vous en étiez le bourgmestre? Quel est pour vous l'enjeu prioritaire? Quel est le chantier à prendre à bras-le-corps sans tarder? Avec une vidéo de maximum une minute ou un texte de 1.500 signes commençant par "Moi, bourgmestre", le Wallon et le Bruxellois ont pu exposer leur projet. Le coeur d'un énorme dispositif TV, radio, web et Auvio entre émissions, capsules et débats... Du côté de RTL, c'est à un marathon d'interviews qu'on s'est adonné. Sur base d'un questionnaire-type, les équipes de TVI sont parties à la rencontre de nos bourgmestres. Pas quelques bourgmestres, tous nos bourgmestres. 288 représentants communaux. Dix minutes par mayeur. Soit au total 2.880 minutes, 48 heures tout juste. Sans interruption. À suivre en live vidéo 24 heures sur 24 sur la plateforme RTL Play, sur le site RTL Info et sur Facebook. Avec aussi des reportages en télé et en radio. Et bien votez maintenant... Qui sont vraiment les fans de Cyril Hanouna? Qui a écrit toutes les chansons pop de ces 20 dernières années? Instagram change-t-il notre manière de manger? Telles sont quelques-unes de questions que se posera Cathy Immelen dans le nouveau magazine de Pop Culture proposé par la RTBF. Avec un ton chic et décalé (c'est l'ambition du moins), Madame Cinéma reviendra aussi sur les émissions et séries du moment. Les temps sont durs pour la musique à la télé. Nouvelle émission ou plutôt "pastille" d'actualité musicale feel-good, dynamique et accessible (c'est France 2 qui le dit), Basique s'adresse aussi bien aux mélomanes qu'aux néophytes. Basique (une référence à Orelsan, ça commence bien tiens...) arpentera la France à la rencontre des artistes et des spectateurs. Une arrivée attendue de pied ferme par la productrice de la défunte Alcaline, déjà prête à attaquer en justice en cas de plagiat... Fini de prendre l'apéro du soir en regardant BeTV. Une page se tourne... La chaîne à péage a décidé de ne plus retransmettre l'avant-soirée de Canal+. Tout aussi intéressante soit-elle, L'Info du vrai présentée par Yves Calvi n'avait pas le ton (et la pertinence dans les grilles belges) d'un Nulle part ailleurs ou d'un Grand Journal. La guerre de l'access prime time opposera sinon dans les grandes lignes les mêmes adversaires que la saison dernière. Soit en matière de talk-show le Touche pas à mon poste d'Hanouna qui bouffe toute la soirée sur Plug, le Quotidien de Yann Barthès sur TMC, On n'est pas des pigeons sur La Une et le sympathique C à vous de France 5 présenté par Anne-Élisabeth Lemoine. Au pire, vous pourrez toujours chanter avec Nagui... Ils habitent ou travaillent dans la rue de la Paix à Bruxelles, la rue du Paradis à Liège, la rue de la Gaieté à Binche, la rue de l'Harmonie à Verviers et la rue des Solidarités à Charleroi. Tous (c'est le concept) ont au moins connu une aventure digne de la plus inventive ou romanesque des séries télé. Histoires secrètes et moments de vie... La série documentaire Ma rue couche-toi là (un clin d'oeil au divan du psy) se présente comme de l'anti-téléréalité mais ira à la découverte des gens et de leurs exceptionnelles existences. En huit épisodes de 26 minutes présentés sur deux soirées, l'ambitieux Rive Gauche prend le pouls de la jeunesse et nous plonge dans le quotidien d'une école de Laeken. Pendant un an, l'équipe a suivi en immersion totale et en cinéma direct Wilfrid, Sibel, Stéphanie, Ayoub, puis aussi leurs profs... et capté des instants de vie, des émotions, des rencontres. Entre cinéma documentaire et esthétique du clip, Safia Kessas et Joël Franka ont voulu proposer un objet audiovisuel original. D'origine italienne (où il s'appelle L'Eredità), déjà installé en Espagne, en Argentine, en Turquie ou encore en France (sous le nom des 12 Coups de midi), le nouveau jeu télévisé de La Une (encore sans nom au moment d'écrire ces lignes) est une émission de culture générale qui verra s'affronter quatre candidats. Quizz en cinq manches animé par Sara De Paduwa, cette adaptation belge et francophone aura ses propres règles du jeu. Accessible et pas idiot, garantit-on du côté de Reyers. En plus de Thalassa, le magazine de la mer, dont elle avait repris les commandes l'an dernier, Fanny Agostini va désormais présenter un nouveau jeu d'aventure montagnard. Premier de cordée opposera deux familles amenées à gravir une montagne (avec un guide) et à répondre au cours du voyage à des questions sur l'environnement. Ce La Tête et les Jambes en mode écolo a été tourné pendant l'été du côté de Chamonix. Vous aussi, faites une fleur à la nature... Ça commencera le 6 octobre sur Canal+ mais la date n'est pas encore confirmée du côté de BeTV. Bonsoir!, le magazine de l'époque, remplace Le Tube mais sera lui aussi présenté par Isabelle Ithurburu. Cinquante-deux minutes, un invité, des reportages, des enquêtes... L'émission s'intéressera comme sa grande soeur aux médias et aux faits de société, se penchera sur l'actualité culturelle et croquera l'air du temps. "Elle rencontrera, promet la chaîne, ceux et celles qui bougent et font bouger les lignes." Un nouveau talk-show intitulé Touche pas à ma France, histoire de débattre de l'actualité avec Laurent Fontaine, Diane Ducret et Doc Gynéco, pour Cyril Hanouna. Un jeu de trampoline venu des États-Unis (Big Bounce Battle) pour remplacer Koh-Lanta. Pas de grand chamboulement. Mais il y aura encore du lourd à la télé en cette rentrée... Sur RTL, Hôtel Romantique proposera à des célibataires de plus de 60 ans de vivre une belle aventure amoureuse. Une espèce d'Amour est dans le pré chez les pensionnés. Par moments, on se croirait presque de retour dans les années 80... Ça doit bien faire rire les Inconnus. On se retrouve chez Sabatier ravivera bientôt sur C8 le souvenir d'Avis de recherche... On n'attend pas Patrick?