Michael (Jason Bateman), Gob (Will Arnett), George Michael (Michael Cera), Tobias (David Cross) et Lindsay (Portia de Rossi) feront leur retour sur nos écrans pour le plus grand plaisir des fans, mais aussi des adeptes de l'humour.

Stoppée en 2006 par la Fox en raison d'un manque d'audience, la série avait été sauvée et rachetée en 2011 par Netflix qui avait diffusé une 4e saison de 15 épisodes 2 ans plus tard. Depuis, on ne savait pas trop ce que la série récompensée aux Emmy Awards allait devenir, jusqu'à l'annonce de la réalisation d'une nouvelle saison. "Arrested Development amène une histoire, une intemporalité et un rythme comme aucune autre comédie", justifie Ted Sarandos, directeur des contenus originaux de Netflix, désireux de faire perdurer la série qui a marqué les premiers pas de la société de streaming dans la programmation de création originale comique. Car, même s'ils se sont souvent interrogés sur la question, les présidents du groupe Fox Television, Dana Walden et Gary Newman insistent: "C'est grâce au brio de la création de Mitchell Hurwitz, à la passion du public et à l'amour que le casting a pour le style de la série et ses personnages, que nous avons pu reformer la bande, pas une mais deux fois depuis la version initiale."

Pour rappel, Arrested Development raconte l'histoire de Michael Bluth et de son excentrique famille. Diffusée pour la 1re fois en 2003 et produite par Mitchell Hurwitz, Brian Grazer, Ron Howard, Jim Vallely et Richie Rosenstock, la série a reçu de nombreuses critiques positives, non seulement des Emmy Awards, mais aussi de l'AFI, des Golden Globes, de la Producer Guild Awards et de la Screen Actor Guild. À vos télécommandes...

Calvin Van der Ghinst

Michael (Jason Bateman), Gob (Will Arnett), George Michael (Michael Cera), Tobias (David Cross) et Lindsay (Portia de Rossi) feront leur retour sur nos écrans pour le plus grand plaisir des fans, mais aussi des adeptes de l'humour.Stoppée en 2006 par la Fox en raison d'un manque d'audience, la série avait été sauvée et rachetée en 2011 par Netflix qui avait diffusé une 4e saison de 15 épisodes 2 ans plus tard. Depuis, on ne savait pas trop ce que la série récompensée aux Emmy Awards allait devenir, jusqu'à l'annonce de la réalisation d'une nouvelle saison. "Arrested Development amène une histoire, une intemporalité et un rythme comme aucune autre comédie", justifie Ted Sarandos, directeur des contenus originaux de Netflix, désireux de faire perdurer la série qui a marqué les premiers pas de la société de streaming dans la programmation de création originale comique. Car, même s'ils se sont souvent interrogés sur la question, les présidents du groupe Fox Television, Dana Walden et Gary Newman insistent: "C'est grâce au brio de la création de Mitchell Hurwitz, à la passion du public et à l'amour que le casting a pour le style de la série et ses personnages, que nous avons pu reformer la bande, pas une mais deux fois depuis la version initiale." Pour rappel, Arrested Development raconte l'histoire de Michael Bluth et de son excentrique famille. Diffusée pour la 1re fois en 2003 et produite par Mitchell Hurwitz, Brian Grazer, Ron Howard, Jim Vallely et Richie Rosenstock, la série a reçu de nombreuses critiques positives, non seulement des Emmy Awards, mais aussi de l'AFI, des Golden Globes, de la Producer Guild Awards et de la Screen Actor Guild. À vos télécommandes...Calvin Van der Ghinst