Manettes et zappettes: pourquoi l'e-sport fait aussi un carton en télé

07/01/19 à 14:42 - Mise à jour à 14:45
Du Le Vif Focus du 03/01/19

Chaînes spécialisées, émissions thématiques et pari jeune du service public... Ou quand la télévision se met aux sports électroniques.

Qui se serait imaginé il y a 30 ans en téléguidant Alex Kidd, Mario, Luigi ou Sonic sur son petit écran tout seul dans sa chambre qu'un jour on regarderait des gens jouer aux jeux vidéo à la télé? Qui aurait pensé en s'excitant sur la manette de sa Master System ou de sa Nintendo que la discipline frapperait aux portes des Jeux Olympiques? Si les Jeux d'Asie du Sud-Est intégreront cette année l'e-sport en tant que discipline officielle et médaillée, cela fait tout juste un an maintenant qu'a été lancée ES1, la première chaîne française entièrement dédiée aux sports électroniques. Producteur d'émissions consacrées aux jeux vidéo depuis les années 90, son fondateur et directeur Bertrand Amar a suivi de très près l'évolution du phénomène. "Ce qui définit l'e-sport, c'est le fait de s'affronter via un jeu vidéo, retrace-t-il brièvement. Dès lors que vous défiiez un ami à Pong, l'un des premiers jeux à succès de l'Histoire, vous pratiquiez déjà du sport électronique. Dans les années 80, Nintendo et Atari ont organisé des grands tournois aux États-Unis. Dans les années 90 est arrivé le phénomène du LAN. Comme il n'y avait pas encore de jeu en réseau via Internet, on déplaçait son ordinateur dans des réunions de joueurs et des conventions pour brancher physiquement les machines entre elles. Puis en 2000 a explosé la pratique du jeu en ligne. Et en 2006, le Palais omnisports de Paris-Bercy était rempli pour une compétition d'e-sport. À l'époque, toute l'audience était dans la salle. Il fallait se déplacer pour pouvoir regarder." Véritable révolution, Twitch a fait le reste. Arrivée en 2011, cette plate-forme permet de diffuser des parties de jeux vidéo en temps réel sur Internet. "Elle a permis à l'e-sport de rentrer dans tous les foyers et de générer des audiences colossales."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné