Le succès des séries décortiqué en graphiques

Le succès des séries décortiqué en graphiques
Le graphique de Game of Thrones © Capture d'écran

Un internaute a crée le site Graph TV, reprenant les résultats obtenus des séries tv sur Internet Movie Database (IMDb) pour en faire des graphiques. Le résultat est plutôt parlant pour se faire une idée du succès populaire que Dexter, Twin Peaks ou encore Breaking Bad ont eu tout au long de leur existence. Nous avons sélectionné dix exemples, mais toute autre recherche peut être lancée sur le site internet.

Black Mirror © Capture d'écran

La série d'anthologie britannique de Charlie Brooker, dénonçant les interférences de l'hyperconnectivité dans nos relations humaines, a mieux convaincu les téléspectateurs à ses débuts.

Breaking Bad © Capture d'écran

Walter "Walt" White, le professeur et Jesse Pinkman, l'élève, ont sans cesse séduit les fans de la série avec leurs expériences chimiques.

House of Cards © Capture d'écran

La montée au pouvoir de l'intolérable Kevin Spacey l'est aussi dans la qualité de la série auprès du public.

Six Feet Under © Capture d'écran

Les 63 épisodes d'Alan Ball ont suscité un intérêt constant auprès des téléspectateurs.

Game of Thrones © Capture d'écran

Idem pour la folie Game of Thrones, avec une très légère augmentation tout de même. Mais le lancement tout proche de la quatrième saison pourrait changer la donne.

Californication © Capture d'écran

Les déboires d'Hank Moody ont de plus en plus dérouté les pourtant nombreux fans de la série.

Twin Peaks © Capture d'écran

L'esprit tordu de Mark Frost et David Lynch l'était peut-être un peu trop pour certains spectateurs des nineties, qui ont moins bien coté la série sur IMDb.

True Detective © Capture d'écran

Nouvelle série toute fraîche de cette année, elle continue a générer de meilleures cotes tout au long de ses huit épisodes actuels.

Dexter © Capture d'écran

Dexter Morgan, le justicier sanguinaire préféré du petit écran, a de moins en moins intrigué le public à travers l'enchaînement de meurtres, jusqu'à la chute finale.

Mad Men © Capture d'écran

New York dans les sixties passionne de plus en plus les fans tout au long de ses saisons, attirés par le monde publicitaire de la série.