Serge Coosemans
Serge Coosemans
Chroniqueur
Chronique

05/11/18 à 14:25 - Mise à jour à 14:28

La Quatrième dimension, là où les OVNI n'intéressent personne

Que Donald Trump puisse descendre quelqu'un en plein New York et s'en tirer, c'est discutable. Ce qui l'est moins, c'est que des articles crédibles où le gouvernement américain admet s'intéresser aux OVNI sont publiés sans faire de vagues. Signe que l'on vivrait dans La Quatrième dimension? Étranges apathies et pop-star déficitaire, voilà le Crash Test S04E10.

Je dois bien admettre que je commence à croire à cette idée que l'époque est tellement troublée que quelque chose d'extraordinaire pourrait avoir lieu sans trop perturber la routine, sans trop faire de vagues. Certains estiment que la politique de Donald Trump illustre parfaitement cela: chaque jour, le président américain se permet des choses qui devraient scandaliser beaucoup plus qu'elles ne le font, qui devraient d'autant plus l'acculer à la démission que l'on a rudoyé ses prédécesseurs pour de bien plus menues incartades vis-à-vis de la norme politique et de l'éthique la plus élémentaire. "Je pourrais descendre quelqu'un en pleine Cinquième avenue et m'en tirer sans perdre de voix", avait fanfaronné Trump durant sa campagne. Bien évidemment caricaturale, cette sortie n'en est pas moins troublante, quasi un pitch pour un épisode politique de Black Mirror. Qui peut d'ailleurs être vraiment sûr que Donald Trump ne pourrait pas abattre un quidam en plein New York devant témoins sans ensuite souffrir de poursuites sérieuses? C'est que des choses hors du commun se déroulent chaque jour sous nos yeux et, en réaction, nous nous resservons juste une deuxième fois des moules, comme disait l'autre.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires