Il faut se replonger dans l'ambiance et les enjeux de la guerre froide, ainsi que dans les prémices de la lutte anticoloniale et anti-impérialiste, pour se rendre compte du renversement qu'a constitué, à l'échelle mondiale, la révolution cubaine. Cette petite île des Caraïbes a tourmenté et obsédé non seulement les États-Unis et ses affidés, mais également leur rival soviétique. Elle s'est soigneusement attelée à développer une troisième voie, soutenant les soulèvements en Algérie, en Angola (avec plus de 50.000 hommes), au Congo et en Bolivie (fin de parcours pour Che Guevara). Avec pour point de bascule la chute du rideau de fer et la fin de l'URSS, ce diptyque documentaire explore les faisceaux changeants et souvent ignorés de la politique extérieure du régime castriste. Prise entre le marteau soviétique et l'enclume du blocus yankee, s'accrochant aux fantômes de Moscou et à l'autoritarisme de son Lider Maximo jusqu'à l'aube des années 2000, Cuba a changé son fusil d'épaule depuis une vingtaine d'années et adopté un soft power diplomatique qui tente de maintenir un semblant d'indépendance farouche. Témoins de premier ordre et images d'archives rythment ce récit passionnant d'un rêve qui tenait à quelques poils de barbe et a tenté de faire exister, non sans douleur, un idéal dont beaucoup ne voulaient pas.