La Nuit des étoiles

Soirée documentaire ***(*).

Samedi, 20h50, Arte

© © ARTE France/ Curiosity Stream

Vous reprendrez bien un peu de cosmos? Tradition annuelle oblige, Arte poursuit son exploration spatiale au-delà de l'anniversaire du premier alunissage et s'aventure dans l'immensité le temps d'une soirée spéciale. En ouverture, une série assez inégale, L'Odyssée interstellaire (de Vincent Amouroux et Alex Barry), documentaire d'anticipation qui glorifie la quête d'une trace de vie sur une planète imaginaire, Bellérophon. Son culte de la technologie, du progrès et de l'exploitation par l'homme noie les témoignages scientifiques sur l'état de nos connaissances dans une ode lyrique peu digeste. Plus intéressante est la suite. À 22h40, Au-delà de Pluton revient sur l'épopée de la sonde New Horizons, laquelle, quatre ans après son départ de la Terre, s'aventure depuis janvier 2019 au-delà de la dernière balise de notre système solaire pour aller glaner des informations cruciales sur les comètes et la formation des planètes. Au bout de la nuit, à 23h35, Dernier voyage vers Saturne (de Terri Randall) rédige l'émouvant carnet de route de la sonde Cassini, nous envoyant de Saturne et de son satellite Titan des clichés et des données exceptionnels. Bien que scolaires et dans les clous, ces deux derniers documentaires révèlent la puissance évocatrice des images venues de l'espace et tout ce que notre petite humanité a encore à apprendre sur notre hôte stellaire. N.B.

Depeche Mode et l'Allemagne de l'Est

Documentairede Heike Sittner et Nils Werner. ***(*)

Dimanche, 23h45, Arte

"Sur le coup, je n'ai pas compris que c'était un concert mythique, dit Martin Gore. Nous ne nous en sommes rendu compte que bien plus tard." Le 7 mars 1988, Depeche Mode livre son premier et unique concert en Allemagne de l'Est. Un événement auquel ne pourront assister que 6 500 privilégiés. Pourquoi le groupe emmené par Dave Gahan parle-t-il tant à la jeunesse de RDA? C'est entre autres ce que tentent d'expliquer Heike Sittner et Nils Werner. Et si les docus teutons diffusés par Arte peinent parfois à passer la frontière linguistique, celui-ci y parvient sans forcer. Passé un court portrait, les membres du groupe et les fans racontent l'isolement de la jeunesse par-delà le rideau de fer. La musique y est moins accessible et donc plus précieuse. Mais aussi surtout ce fameux concert organisé par la Jeunesse libre allemande, le cachet de 5 000 marks (une somme ridicule), les billets qui ne contiennent aucune mention du groupe (vendus dans les lycées et les écoles d'apprentissage) et l'hôtel sur écoute (truffé de micros)... Personal Jesus. J.B.

Soupçons

Thriller d'Alfred Hitchcock. Avec Cary Grant, Joan Fontaine, Cedric Hardwicke. 1941. ****(*)

Lundi, 20h50, Arte

Aux confins du thriller et du drame amoureux, Hitchcock nous offrait voici près de 80 ans déjà une merveille intitulée Suspicion. Écrit par un trio de scénaristes, dont la propre épouse du cinéaste Alma Reville, le film met en scène la relation de John Aysgarth (Cary Grant), un menteur séduisant, et de Lina McLaidlaw (Joan Fontaine), riche héritière un peu naïve. Mariage il y aura, puis les soupçons progressifs d'une femme découvrant les mensonges de son mari et craignant d'être assassinée par lui... Le suspense est intense et subtil à la fois, avec un verre de lait jouant un rôle particulier. Hitchcock est au sommet de sa forme, ses acteurs jouent le jeu avec grand talent. Un régal! L.D.

Une Vie de château

Documentairede Louise Hémon. ***(*)

Mardi, 23h35, Arte

Durant une année, la réalisatrice Louise Hémon s'est glissée sous les ors du château d'Augerville. Cette magnifique bâtisse, érigée au Moyen Âge, a traversé 800 ans d'Histoire de France, en a épousé les drames et les remous. Aujourd'hui, c'est un hôtel de luxe: Porsche et SUV dans le parking, clientèle select, corporate events, employés dociles. Tour à tour farceuse avec les puissants et touchante avec les petites mains, la caméra s'immisce dans le quotidien du lieu, dessine les strates sociales, leurs lignes de fractures et le mépris de classe. Elle met aussi en parallèle l'histoire tourmentée d'un château qui n'a rien épargné à ses propriétaires successifs: discothèque, planque de la French Connection, asile pour croisés, héritage séculaire disputé... Grinçant et réjouissant. N.B.

La Corée du Nord et l'art

Documentairede Tommy Gulliksen. ***(*)

Mercredi, 22h55, Arte

© © Tor Jørund F. Pedersen

C'est l'un des pays les plus hermétiques de la planète. Puis aussi l'un des plus effrayants avec ses incalculables provocations nucléaires. La Corée du Nord suscite crainte et méfiance. Mais qu'en est-il de l'art et de la culture au pays de Kim Jong-un? Sous-titré Une expérience au pays du leader bien-aimé, le documentaire de Tommy Gulliksen lève un petit coin du voile... La Corée du Nord et l'art suit l'escapade à Pyongyang (après deux ans de préparation) d'artistes occidentaux emmenés par le Norvégien Morten Traavik. Le peintre Henrik Placht, l'artiste sonore Nik Nowak qui travaille sur la perception de la réalité et le graphiste Jean-Emmanuel "Valnoir" Simoulin qui broie des os (un morceau de hanche) pour en faire de l'encre partent pour un séminaire d'art contemporain à la rencontre, sous haute surveillance, d'homologues nord-coréens. Ce docu questionne l'interaction maîtrisée que veulent les dirigeants du pays avec le monde extérieur, raconte le rapport local à l'art (omniprésent) et dépeint un immense choc des cultures. J.B.

Belgique-Espagne

Match de hockey

Vendredi, 20h25, La Deux

La Belgique n'est pas championne du monde de football (on peut compter sur nos voisins français pour nous le rappeler) mais elle règne bien depuis la dernière compétition masculine planétaire au sommet du hockey international. C'est sur notre plat pays, à Anvers, que se déroulent du 16 au 25 août les championnats d'Europe. La compétition regroupe chez les hommes comme chez les femmes les huit meilleures équipes du continent. Ce vendredi, les Red Lions, versés dans un groupe qui comprend également l'Angleterre et le Pays de Galles, entament leur compétition contre l'Espagne. Outre l'équipe ibérique, les Red Panthers, elles, seront opposées aux Pays-Bas et à la Russie. Les deux premières places de poule mènent directement aux demi-finales. Lions et Panthers avaient échoué en 2017 au dernier stade de l'épreuve. J.B.