Le documentaire de Janet Tobias et Claude Wehlisch suit quatre champions de la mémorisation qui parviennent à apprendre des nombres complexes à un millier de chiffres ou à retenir en 30 secondes l'ordre d'un jeu de 52 cartes.

Le documentaire en deux parties de Michaël Prazan retrace en deux grosses heures l'Histoire militaire de la Russie au XXe siècle en même temps que l'Histoire plus ou moins récente du pays.

Luchini, une fois de plus passionnant, emmène une distribution de haut vol où se révèle le jeune Umhauer, et où brille aussi Kristin Scott Thomas.

Un monde aux prises avec les guerres, le retour de hype des talibans et de Daesh, la pandémie et ses variants, les féminicides, les catastrophes climatiques, les grands incendies, les ouragans et les inondations avait-il vraiment besoin qu'un nouveau film de BHL lui tombe dessus?

Pour la deuxième année consécutive, la petite ville de Clisson, avec son ambiance toscane au coeur de la Loire-Atlantique a dû faire une croix sur ses têtes de mort, ses guitares en feu et ses fans tatoués. Enfin, plus ou moins.

En plus de ne pas reproduire à la lettre tous les clichés des séries policières à base de petites bourgades isolées frappées par de mystérieux meurtres et cachant de lourds secrets, cette série néo-zélandaise soigne particulièrement sa mise en scène.

Alors que le monde s'embrase, que des incendies géants détruisent des villes et des régions entières, Cosima Dannoritzer propose une enquête extrêmement fouillée sur le sujet.

Largué par sa copine à l'aéroport après avoir vécu deux ans avec elle à New York, Jeremy revient au pays avec un compte en banque rincé et un bon début de dépression. Alors ses potes décident de lui venir en aide. Mais sont-ils en meilleur état que lui?

Sur fond de polar minutieux et de rare tension érotique, Jean-Pierre Melville signe une oeuvre déroutante, fascinante, hypnotique, d'une richesse plastique inouïe.

Démarrée avec une insouciance qui confinait sérieusement à la désinvolture, cette série sur l'avènement du crack à L.A. et son trafic dans le quartier de South Central, au coeur des années 80, a pris du galon en cours de route.

Inspirée de faits réels qui ont secoué la côte dorée d'Israël et les environs de Tel Aviv, cette série du tandem qui a co-créé Fauda quitte le théâtre d'opérations guerrières au profit d'un conflit beaucoup plus domestique, larvé, mais pas moins sale.

Le documentaire de Francis Gillery, coécrit avec le président de la commission d'enquête parlementaire Georges Fenech, retrace cette soirée tragique et les dysfonctionnements qui l'ont marquée.