C'est ce qu'a visiblement jugé France Télévisions, qui rediffuse le documentaire du philosophe multi-entarté après une première tournée hexagonale sur Canal+, en juin d...

C'est ce qu'a visiblement jugé France Télévisions, qui rediffuse le documentaire du philosophe multi-entarté après une première tournée hexagonale sur Canal+, en juin dernier. Se rêvant toujours plus Lord Byron et André Malraux, il promène sa chemise ouverte et sa mèche romantique sur les fronts et les zones d'exclusion qu'il a visités, jadis, entendant les révéler à la surdité et la cécité du monde -tiens donc! Ukraine, Kurdistan, Nigeria, Afghanistan, Lesbos et sa prison à ciel ouvert. Sans oublier la Libye, cet épicentre d'une région complètement déstabilisée, ce caillou éternel dans le mocassin de l'écrivain. C'est beau et glacé comme un publireportage de Paris Match et ça pourrait, avec un brin de mauvaise foi, se résumer en deux mots: moi, je.