Ils sont près de cinq millions en France et sont les représentants d'une tranche d'âge perpétuellement sous-estimée. Ce sont les ados. Après avoir dressé le portrait des vieux d'a...

Ils sont près de cinq millions en France et sont les représentants d'une tranche d'âge perpétuellement sous-estimée. Ce sont les ados. Après avoir dressé le portrait des vieux d'aujourd'hui, Le Doc Quotidien s'intéresse cette fois à l'âge (pas si) bête des 12-18 ans. Un an chez les ados, qui porte bien son nom, est un film exaltant dans la continuité de l'émission culte. À l'aube de l'âge adulte, immergés bon gré mal gré dans une routine métro-boulot-dodo, ils s'arment d'une franche et désarmante sincérité. Les amitiés fusionnelles, les amours contrariées, la société dans laquelle ils se débattent tant bien que mal. Engagés, conscients d'un monde qui les laisse tomber et enclins à faire bouger les lignes, tels sont ces jeunes, effrayés mais pas résignés, qui mènent mine de rien le combat d'une génération au pied du mur.