En novembre 2016, Vladimir Poutine fut l'un des premiers à féliciter Donald Trump pour son élection à la présidence des États-Unis. Des toasts furent même portés à la Douma, la chambre basse du parlement russe, pour célébrer la victoire de l'homme d'affaires... Une bénédiction ...

En novembre 2016, Vladimir Poutine fut l'un des premiers à féliciter Donald Trump pour son élection à la présidence des États-Unis. Des toasts furent même portés à la Douma, la chambre basse du parlement russe, pour célébrer la victoire de l'homme d'affaires... Une bénédiction pour Moscou après Obama et à choisir avec Hillary (qui avait tout de même comparé Vladimir à Hitler). À l'époque, Donald était accusé d'être un agent du Kremlin, il suscitait de la sympathie à Moscou et de la réprobation à Washington. Mais quelle relation entretiennent vraiment les chefs d'État de ces deux grandes puissances mondiales? Comment a-t-elle évolué? Le documentaire de Claire Walding tente de répondre à la question derrière les faux-semblants et les guerres d'influence. Des ennemis communs à l'instrumentalisation du concours de Miss Univers, Walding repère les similarités entre les deux hommes et leurs visions politiques. Elle revient sur leurs rencontres et leurs disputes et évoque les débats qui fâchent. Quid de la conspiration soupçonnée contre les États-Unis? Trump et Poutine ont-ils fait cause commune illégalement? Journalistes, politologues et hommes politiques nourrissent une heure et demie d'enquête sur une rivalité historique, des ambitions de puissance et une volonté affichée de coopération tapissée d'amitié virile.