C'est l'histoire de The Voice of Peace et du rêve pacifiste d'Abie Nathan. En 1973, Nathan, notamment soutenu par l'ex-Beatles, fonda la radio La Voix de la paix qui prônait la bonne musique et le rapprochement entre les peuples dans tout le Moyen-Orient. Comme Radio Caroline, mais pas pour les mêmes raisons, La Voix de la paix émettait depuis un bateau. "De quelque part en Méditerranée." Et a touché des millions d'auditeurs. Le film hollywoodien avec Michael Douglas dont il fut un temps question n'ayant jamais vu le jour, ce portrait d'un homme bon et charismatique qui a construit des camps pour 200 000 réfugiés en Ethiopie lève le voile sur une histoire aussi surprenante que méconnue.

DOCUMENTAIRE D'ERIC FRIEDLER.

Ce dimanche 26 juillet à 23h40, sur Arte.

C'est l'histoire de The Voice of Peace et du rêve pacifiste d'Abie Nathan. En 1973, Nathan, notamment soutenu par l'ex-Beatles, fonda la radio La Voix de la paix qui prônait la bonne musique et le rapprochement entre les peuples dans tout le Moyen-Orient. Comme Radio Caroline, mais pas pour les mêmes raisons, La Voix de la paix émettait depuis un bateau. "De quelque part en Méditerranée." Et a touché des millions d'auditeurs. Le film hollywoodien avec Michael Douglas dont il fut un temps question n'ayant jamais vu le jour, ce portrait d'un homme bon et charismatique qui a construit des camps pour 200 000 réfugiés en Ethiopie lève le voile sur une histoire aussi surprenante que méconnue.