"On est les tapettes du village et nos bouclettes ne sont pas sages." La nuit du 27 au 28 juin 1969, la police de New York fait comme elle en a l'habitude une descente au Stonewall Inn, un bar de Greenwich Village fréquenté par des g...

"On est les tapettes du village et nos bouclettes ne sont pas sages." La nuit du 27 au 28 juin 1969, la police de New York fait comme elle en a l'habitude une descente au Stonewall Inn, un bar de Greenwich Village fréquenté par des gays, des Noirs, des drag queens et des trans. Ils ont l'habitude d'être persécutés par les flics. Mais ce qui aurait pu n'être qu'une rafle de plus tourne ce soir-là à la révolte, aux débuts du militantisme homosexuel voire à la naissance de la communauté gay telle qu'on la connaît. On parle d'un temps où on envoyait les homos en hôpital psychiatrique, où toucher une personne de son propre sexe pouvait mener à la perte de son boulot, à l'exclusion de l'université ou à la prison. Alimenté par des témoins et des militants, le documentaire de Mathilde Fassin raconte la première marche des fiertés (Gay Pride) et la naissance du mouvement LGBT. Comment il s'est fédéré et organisé politiquement. L'occasion aussi de rappeler que l'homosexualité est à l'heure actuelle interdite dans 70 pays et que des gays et des lesbiennes se font encore lapider aujourd'hui.