Après un premier documentaire sur la vague #MeToo en France, les 52 minutes de Sexe sans consentement donnent la parole à six femmes, entre 20 et 60 ans, qui ont l'immense courage de raconter f...

Après un premier documentaire sur la vague #MeToo en France, les 52 minutes de Sexe sans consentement donnent la parole à six femmes, entre 20 et 60 ans, qui ont l'immense courage de raconter face caméra leur expérience de rapport sexuel non désiré. Elles ont été tétanisées par la peur, un mécanisme de défense ou ont cédé de guerre lasse. En contrepoint, de jeunes garçons donnent leur définition du consentement. à l'univoque certitude de leurs propos répond la multiplicité des circonstances vécues par ces femmes, tapies dans la zone grise d'un consentement qui n'en est pas. 21% des Français(es) estiment que lors d'une relation sexuelle les femmes peuvent prendre du plaisir à être forcées. Et 63% qu'il est plus difficile pour un homme que pour une femme de contrôler son désir sexuel (chiffres Ipsos). Un manifeste doux-amer pour une réelle éducation sentimentale.