Marketing? Clairement. Quand on voit que pas moins de 26.000 produits dérivés sont issus du phénomène "princesses", on se rend compte de l'ampleur du problème. Même si les parents les protègent, les petites sont prises au piège. Avant d'être dirigées, notamment par les séries Disney, vers un autre modèle, celui de pop stars. L'exemple de Miley Cyrus sert, à ce titre, d'étalon de mesure: gentille et innocente vedette d'Hannah Montana, produit de propagande Disney par excellence, elle s'est transformée, au milieu de l'adolescence, en vamp hypersexuée. Et le passage adulte, via le girl power, le féminisme authentique ou détourné, vient clore ce cycle conté sans grande originalité par Cécile Denjean. Laquelle soulève néanmoins d'épineuses questions.

DOCUMENTAIRE DE CÉCILE DENJEAN.

Ce samedi 23 avril à 22h15 sur Arte.

Marketing? Clairement. Quand on voit que pas moins de 26.000 produits dérivés sont issus du phénomène "princesses", on se rend compte de l'ampleur du problème. Même si les parents les protègent, les petites sont prises au piège. Avant d'être dirigées, notamment par les séries Disney, vers un autre modèle, celui de pop stars. L'exemple de Miley Cyrus sert, à ce titre, d'étalon de mesure: gentille et innocente vedette d'Hannah Montana, produit de propagande Disney par excellence, elle s'est transformée, au milieu de l'adolescence, en vamp hypersexuée. Et le passage adulte, via le girl power, le féminisme authentique ou détourné, vient clore ce cycle conté sans grande originalité par Cécile Denjean. Laquelle soulève néanmoins d'épineuses questions.