Kristof Bilsen s'est attaché à suivre au plus près l'une de ces accompagnatrices, Pomm. Et l'on comprend vite qu'elle a dû, afin de s'atteler au mieux à cette prise en charge ...

Kristof Bilsen s'est attaché à suivre au plus près l'une de ces accompagnatrices, Pomm. Et l'on comprend vite qu'elle a dû, afin de s'atteler au mieux à cette prise en charge que la plupart de ses concitoyens ne pourraient s'offrir, s'éloigner irrémédiablement du foyer. Cette rupture, douloureuse, pèse indubitablement sur le moral de la jeune femme en exil, qui lutte pour subvenir aux besoins des siens. Tout en immersion, ce documentaire primé offre une perspective impartiale, loin d'être dupe, entre, d'une part, l'accès aux soins pour une frange économique privilégiée et, d'autre part, la détresse et l'acceptation des proches face à l'inéluctable progression de la maladie. Il place aussi au centre des débats le quotidien de ces mères forcées de vivre loin de leur famille. Forcément désarmant.