Comment réagiriez-vous si un esprit, un fantôme, un "poltergeist" débarquait chez vous pour y semer le trouble? Avec Le Mystère Enfield, Arte nous offre quelques éléments de réponse, soit trois épisodes d'une minisérie anglaise qui s'intéresse à une histoire qui a secoué la Grande-Bretagne à la fin des années 70. Dans les faubourgs de Londres, deux jeunes soeurs, Janet et Margaret, orphelines de père, vont assister à des phénomènes aussi étranges qu'inquiétants dans leur chambre. Jusqu'à alerter la Société de recherche psychique, qui viendra étudier le phénomène dans la maison par l'entremise de Maurice Grosse (Timothy Spall, qui campait le Mr Turner de Mike Leigh), lequel a perdu un an plus tôt une fille prénommée elle aussi Janet. Dans son sillage, le très perplexe journaliste Guy Playfair arrivera également dans la maison pour confondre la supercherie ou combattre le poltergeist... C'est le livre tiré de l'expérience de ce même Guy Playfair qui sert de matière première à cette minisérie sensible, où le réalisateur Kristoffer Nyholm (qui a collaboré à The Killing) cherche avant tout à dépeindre une situation humaine, sans tomber dans la recherche de l'effroi. Ce qu'on ne peut que saluer, même s'il faut accepter que dans cette maison, un esprit relativement malveillant déplace les objets et menace les habitants, ce qui en fait automatiquement une série de genre, aussi subtile et bien jouée soit-elle...

MINISÉRIE SKY CRÉÉE PAR KRISTOFFER NYHOLM. AVEC TIMOTHY SPALL, MATTHEW MACFADYEN, JULIET STEVENSON. ***

Ce jeudi 27 octobre à 20h55 sur Arte.

Comment réagiriez-vous si un esprit, un fantôme, un "poltergeist" débarquait chez vous pour y semer le trouble? Avec Le Mystère Enfield, Arte nous offre quelques éléments de réponse, soit trois épisodes d'une minisérie anglaise qui s'intéresse à une histoire qui a secoué la Grande-Bretagne à la fin des années 70. Dans les faubourgs de Londres, deux jeunes soeurs, Janet et Margaret, orphelines de père, vont assister à des phénomènes aussi étranges qu'inquiétants dans leur chambre. Jusqu'à alerter la Société de recherche psychique, qui viendra étudier le phénomène dans la maison par l'entremise de Maurice Grosse (Timothy Spall, qui campait le Mr Turner de Mike Leigh), lequel a perdu un an plus tôt une fille prénommée elle aussi Janet. Dans son sillage, le très perplexe journaliste Guy Playfair arrivera également dans la maison pour confondre la supercherie ou combattre le poltergeist... C'est le livre tiré de l'expérience de ce même Guy Playfair qui sert de matière première à cette minisérie sensible, où le réalisateur Kristoffer Nyholm (qui a collaboré à The Killing) cherche avant tout à dépeindre une situation humaine, sans tomber dans la recherche de l'effroi. Ce qu'on ne peut que saluer, même s'il faut accepter que dans cette maison, un esprit relativement malveillant déplace les objets et menace les habitants, ce qui en fait automatiquement une série de genre, aussi subtile et bien jouée soit-elle...