Il imagine un dictateur nommé Hynkel, qui fait régner la terreur dans son pays (imaginaire) et s'apprête à envahir un pays voisin. Mais un modeste barbier juif, passé du ghetto à un camp de concentration, va changer la donne. Sosie parfait du chef belliqueux, il va prendre sa place dans des circonstances que nous ne révélerons pas ici, pour ne pas gâcher le plaisir de celles et ceux qui n'auraient pas encore vu ce chef-d'oeuvre qu'est Le Dictateur. Si le film s'achève sur un discours de paix et d'espoir, alors que les Etats-Unis ne sont pas encore en guerre contre l'Allemagne nazie, la satire du totalitarisme qui précède est extraordinaire. Avec notamment une scène de ballet improvisé où Hynkel jongle avec la planète, et de rencontre hilarante avec un "collègue" inspiré de Mussolini.

COMÉDIE DE CHARLIE CHAPLIN. AVEC CHARLIE CHAPLIN, JACK OAKIE, PAULETTE GODDARD. 1940.

Ce dimanche 3 avril à 20h45 sur Arte.

Il imagine un dictateur nommé Hynkel, qui fait régner la terreur dans son pays (imaginaire) et s'apprête à envahir un pays voisin. Mais un modeste barbier juif, passé du ghetto à un camp de concentration, va changer la donne. Sosie parfait du chef belliqueux, il va prendre sa place dans des circonstances que nous ne révélerons pas ici, pour ne pas gâcher le plaisir de celles et ceux qui n'auraient pas encore vu ce chef-d'oeuvre qu'est Le Dictateur. Si le film s'achève sur un discours de paix et d'espoir, alors que les Etats-Unis ne sont pas encore en guerre contre l'Allemagne nazie, la satire du totalitarisme qui précède est extraordinaire. Avec notamment une scène de ballet improvisé où Hynkel jongle avec la planète, et de rencontre hilarante avec un "collègue" inspiré de Mussolini.