Plus besoin désormais de fouiller Wikipédia pour pister ses conflits d'intérêts: le documentaire de Jutta Pinzler et Tatjana Mischke, présenté dans le cadre de la soirée Théma Grippe, Zika, Ebola: la santé mondiale en danger, instruit le dossier complet pour vous. L'histoire partait pourtant bien: créée en 1948 par les nécessités de l'après Seconde Guerre mondiale, l'Organisation mondiale de la Santé est financée à 80% par ses États membres, à 20% par des donateurs privés, et intervient sur tous les fronts de la planète (pandémies, grippes virulentes...). Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui, les financements privés ont pris le dessus (glaçant épisode Bill Gates), les petits arrangements entre puissants s'accumulent dans les dossiers du Roundup, du glyphosate, des accidents nucléaires... Porté par un équilibre entre défenseurs et détracteurs, experts avisés et analyses poussées, le docu montre une OMS trop souvent motivées par les marchés juteux, moins par la santé des humains. Implacable.

DOCUMENTAIRE DE JUTTA PINZLER ET TATJANA MISCHKE. ***(*)

Ce mardi 4 avril à 20h50 sur Arte.

Plus besoin désormais de fouiller Wikipédia pour pister ses conflits d'intérêts: le documentaire de Jutta Pinzler et Tatjana Mischke, présenté dans le cadre de la soirée Théma Grippe, Zika, Ebola: la santé mondiale en danger, instruit le dossier complet pour vous. L'histoire partait pourtant bien: créée en 1948 par les nécessités de l'après Seconde Guerre mondiale, l'Organisation mondiale de la Santé est financée à 80% par ses États membres, à 20% par des donateurs privés, et intervient sur tous les fronts de la planète (pandémies, grippes virulentes...). Mais ça, c'était avant. Aujourd'hui, les financements privés ont pris le dessus (glaçant épisode Bill Gates), les petits arrangements entre puissants s'accumulent dans les dossiers du Roundup, du glyphosate, des accidents nucléaires... Porté par un équilibre entre défenseurs et détracteurs, experts avisés et analyses poussées, le docu montre une OMS trop souvent motivées par les marchés juteux, moins par la santé des humains. Implacable.