William Friedkin a 75 ans lorsqu'il réalise Killer Joe. Le bouillant et passionnant réalisateur de L'Exorciste, de French Connection et de Police fédérale Los Angeles n'y manifeste aucun signe de fatigue ou d'assagissement. Que d...

William Friedkin a 75 ans lorsqu'il réalise Killer Joe. Le bouillant et passionnant réalisateur de L'Exorciste, de French Connection et de Police fédérale Los Angeles n'y manifeste aucun signe de fatigue ou d'assagissement. Que du contraire! Il adapte la pièce de Tracy Letts avec une puissance de feu intacte, un humour rageur, une cruauté massacrante et ce grand sens de la relativité morale qui a toujours habité son travail. Matthew McConaughey est le Killer Joe du titre. Il est formidable dans ce personnage extrême, policier le jour et tueur à gages la nuit, qu'un dealer minable veut engager pour trucider sa mère et toucher le magot de l'assurance-vie. Mais Joe exige d'être payé d'avance... Jusqu'au moment où il aperçoit Dottie, la soeur du dealer. Une avance en nature lui paraît alors possible... C'est une expérience limite que nous propose Friedkin, une plongée grimaçante, à la fois terrifiante et irrésistiblement drôle dans l'univers white trash de la banlieue de Dallas. On n'en ressort pas intact.