L'actrice chilienne, surtout connue jusque là pour ses rôles au théâtre, incarne une femme divorcée, dont les enfants devenus adultes ont quitté la maison. À 58 ans, Gloria se retrouve seule. Mais à l'âge ou d'autres se seraient satisfaits d'une petite (sur)vie solitaire, étriquée, elle revendique son droit au désir, au plaisir. Sa quête lui fera vivre des soirées festives, des nuits d'aventures, au risque de se brûler, de se réveiller déçue... À ne pas confondre avec le sublime Gloria de John Cassavetes (joué par la non moins sublime Gena Rowlands), le film de Sebastián Lelio justifie son titre et le nom de son héroïne dans la présence remarquée de la chanson d'Umberto Tozzi, interprétée en espagnol et en italien. Gloria a du coeur, de l'émotion, de l'urgence. Une découverte!

DRAME DE SEBASTIÁN LELIO. AVEC PAULINA GARCÍA, SERGIO HERNANDEZ, DIEGO FONTECILLA. 2013. ****

Ce mercredi 15 février à 20h55 sur Arte.

L'actrice chilienne, surtout connue jusque là pour ses rôles au théâtre, incarne une femme divorcée, dont les enfants devenus adultes ont quitté la maison. À 58 ans, Gloria se retrouve seule. Mais à l'âge ou d'autres se seraient satisfaits d'une petite (sur)vie solitaire, étriquée, elle revendique son droit au désir, au plaisir. Sa quête lui fera vivre des soirées festives, des nuits d'aventures, au risque de se brûler, de se réveiller déçue... À ne pas confondre avec le sublime Gloria de John Cassavetes (joué par la non moins sublime Gena Rowlands), le film de Sebastián Lelio justifie son titre et le nom de son héroïne dans la présence remarquée de la chanson d'Umberto Tozzi, interprétée en espagnol et en italien. Gloria a du coeur, de l'émotion, de l'urgence. Une découverte!