Le changement climatique, l'extinction des espèces, le saccage de la planète et les nouvelles pandémies font craindre l'effondrement d'une civilisation condamnée par ses excès. Paranoïaques ou clairvoyants, les survivalistes, preppers et autres collapsologues se font de plus en plus nombreux. Le temps de rappeler ...

Le changement climatique, l'extinction des espèces, le saccage de la planète et les nouvelles pandémies font craindre l'effondrement d'une civilisation condamnée par ses excès. Paranoïaques ou clairvoyants, les survivalistes, preppers et autres collapsologues se font de plus en plus nombreux. Le temps de rappeler que l'idée de s'enterrer en planquant des livres et des armes est arrivée avec la menace atomique, le documentaire de Julien Blanc-Gras et Alfred de Montesquiou emmène au Kansas chez Larry Hall. Promoteur immobilier de l'apocalypse, Hall a transformé son bunker en copropriété prête à résister à n'importe quelle menace. Portes blindées et anti-explosion, fenêtres pare-balles et caméras everywhere. Armes télécommandées, sas de décontamination et milices privées... L'antre de Larry n'est pas qu'un bunker sécurisé. C'est une résidence 5 étoiles pour 70 propriétaires à 75 mètres sous terre. Une mini-ville aux énergies renouvelables avec salle de sport, piscine, hôpital, prison et parc à chiens... Alimenté par un sociologue spécialiste de l'effondrement, un biologiste et psychologue de la conservation, des écoactivistes ou encore un ancien ministre de l'Environnement, Effondrement? Sauve qui peut le monde se promène dans une Suisse moins high tech (jardins bio et vieux fusil), visite le Salon du survivalisme créé par des étudiants sortis d'école de commerce et rencontre un pompier traumatisé par Katrina devenu un prepper, un de ceux qui se préparent...