Une fois écartées les croutes de l'islamisme, des stéréotypes et du regard paternaliste ou raciste de l'Occident, c'est à cette redécouverte que nous invite le journaliste et réal...

Une fois écartées les croutes de l'islamisme, des stéréotypes et du regard paternaliste ou raciste de l'Occident, c'est à cette redécouverte que nous invite le journaliste et réalisateur Jawad Rhalib. Filmant les danseuses, danseurs, chorégraphes, actrices et performeuses issus de différentes générations d'immigrations ou nés ici, et interrogeant certains, il met en dialogue les images d'archives (l'ultra connu discours de Nasser) et les mouvements d'une création contemporaine vibrante malgré les décombres laissés par les antagonismes. Hommage aux chemins caillouteux empruntés par ces créateurs et créatrices, ce documentaire gracieux souligne les étiquettes qui collent, les émancipations savoureuses et les autocritiques à reformuler, sans toutefois se départir complètement lui-même des fantasmes qu'il prétend chasser.