Tout sur Yann Barthès

Les comiques ont pris le pouvoir. Sur scène, à la télé, sur Netflix, ils sont partout. En radio aussi où, du matin au soir, et singulièrement en France, des tontons flingueurs passent l'actualité à la moulinette d'une ironie pas toujours bienveillante. Cibles privilégiées: les politiques. On dira, ils l'ont souvent bien cherché à vouloir s'exposer à n'importe quel prix.

Nouvelles émissions, transferts, adaptations... Le point sur les nouveautés de la rentrée télé, sur les chaînes belges et françaises.

Pour ce premier Focus Brolcast de 2017, déjà décrétée "l'année blonde", DJ Kwak et Serge Coosemans ont décidé de parler politique et populismes, tant que c'est permis et avant que cela ne les envoie devant un peloton d'exécution. Nicolas Baygert est leur invité et ça tombe bien: outre chroniqueur au verbe un peu plus cash et pertinent que ses concurrents, le jeune homme est aussi enseignant, chercheur et consultant spécialisé en communication politique ainsi qu'en populismes. Et en plus, il sort un (super) livre, là, juste maintenant... Bref, comme dirait sur Twitter The Real Donald J. Trump: Awesome! Skyrocketing! I'm big fan!

star star star star star

Les deux secrétaires les plus cinglées et trash de la télé française auront désormais le droit à une émission hebdomadaire d'un quart d'heure diffusée tous les dimanches.

Pour sa première émission après l'ère Yann Barthès, le programme le plus impertinent de Canal + et son nouveau présentateur, Cyrille Eldin, partaient avec un gros handicap: l'aversion préalable du public. Le résultat final n'aura pas fait grand-chose pour contredire les détracteurs.