Tout sur Théâtre de Namur

Création collective née en plein Covid, Crépuscule est un conte électronique sur le deuil et le sens d'être ensemble. Quatre frères artistes - incarnés par Nicolas Buysse, Greg Houben, Fabian Fiorini et Stereoclip - y retracent la vie de leur aîné disparu. A voir à Namur, Spa et Bruxelles.

Les compagnies Focus et Chaliwaté s'allient pour livrer une fable sur la fin de notre monde. Créé au Théâtre de Namur avant de partir en tournée, Dimanche entremêle sans paroles les aventures d'une équipe de tournage aux quatre coins d'un monde en perdition et le quotidien d'une famille qui s'écroule. Du grand art.

A l'occasion des 30 ans du Centre de documentation de Contredanse, la chorégraphe française Maguy Marin sera à Bruxelles le 6 novembre pour la première belge de L'Urgence d'agir, le documentaire que lui a consacré son fils David Mambouch. A voir avant de découvrir la reprise de May B, en vrai, au Théâtre de Namur.

En nous racontant ses crises -professionnelle et intime-, Jean-Luc Piraux interroge la vie dans Rage dedans tout en se mêlant de la nôtre. Heureusement, ce clown du quotidien le fait avec humour, tendresse et poésie.

Pas facile de trouver un langage commun à mi-chemin entre danse et théâtre. Mercedes Dassy et Tom Adjibi tentent le coup dans Twyxx, créé à Namur. Génial par moments, diablement rafraîchissant, mais trop éclaté.

Le Théâtre de Namur accueille la création mondiale d'Opening Night. Une adaptation par Cyril Teste du film culte de Cassavetes, qui offre à Isabelle Adjani le rôle... d'une actrice.

Au Théâtre de Namur, Isabelle Adjani est Myrtle Gordon dans Opening Night. Une adaptation libre du film de Cassavetes qui dressait le portrait bouleversant d'une actrice de théâtre en plein doute existentiel, floutant dangereusement les frontières entre la vie et le jeu. Un rôle à la mesure de l'audace de la star française.

Après avoir démonté les rouages des discours électoraux dans Fight Night, la compagnie gantoise Ontroerend Goed s'attaque à ceux du système financier dans Lies. Un incroyable spectacle participatif vu au Festival Singulier de l'Atelier 210 et annoncé à l'automne prochain au Théâtre de Namur.

Ramdam, Actionnaires, Bauhaus, Courts mais trash... Une grosse douzaine d'idées de sorties culturelles pour les jours à venir, pour entamer 2019 en force.

Le National entame 2019 avec la création en français de Koningin Lear/La Reine Lear de Tom Lanoye, transposition de Shakespeare au féminin et dans le monde contemporain des tempêtes financières. Dans ces retrouvailles avec l'auteur flamand -après Mamma Medea, le metteur en scène Christophe Sermet fait à nouveau mouche, avec un casting au poil.