Tout sur sabam

DJ Kwak et Serge Coosemans discutent cette semaine des "excès du droit d'auteur", de la SABAM prise le doigt dans le pot de confiture et des adresses inconnues de Charles Bronson et de Sean Connery avec Victor Ginsburgh, professeur d'économie à l'ULB, qui aime chicaner durant ses temps libres les sociétés d'auteurs comme d'autres font des aquarelles.

La Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs s'en prend aux intégrations des vidéos de YouTube ("embed") sur d'autres sites Internet, qu'elle juge ne pas s'inscrire dans une "utilisation personnelle".

Dans une carte blanche, les co-patrons du label PIAS dénoncent la proposition de réforme du droit d'auteur de Vande Lanotte qui est en passe d'être adoptée. Les auteurs -et la Sabam par la même occasion- verraient leurs revenus drastiquement élagués.

La société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs (Sabam) est actuellement en procès avec le festival Tomorrowland, peut-on lire ce mardi dans De Tijd.