Tout sur Raymond Queneau

Sous le sapin de la famille Cox dans laquelle gravitaient trois petits enfants, Grand-mère déposait chaque année le même cadeau : un album sur les pages duquel elle avait, patiemment, découpé puis collé des images glanées çà et là sans ordre et sans désordre comme tombent les feuilles sur les chemins.

Au-delà de sa fulgurante beauté, la nouvelle exposition d'Olivier Deprez questionne le statut de l'image, le droit d'auteur et la notion de travail.