Tout sur parc du Cinquantenaire

C'est une tradition, un repère qui ne bouge pas au fil des ans. Dans un agenda estival sans cesse plus fourni, où il faut toujours davantage jouer des coudes pour construire une affiche, la Fête de la musique ne bronche pas. Elle a les astres et le calendrier pour elle: comme chaque année, depuis sa création en France en 1982 par Jack Lang, elle profite du solstice d'été du 21 juin pour envahir les rues et les places.

Enfant, avec sa bande de galopins, Serge Vandercam (1924- 2005) avait fait du parc du Cinquantenaire, le port d'attache d'aventures au long cours. C'est dans ce quartier aussi qu'adolescent, alors que la botte nazie résonne sur les trottoirs, il devient la petite main d'un photographe. Là toujours que durant cette même période, il vient se réchauffer dans les salles du musée de l'armée ou du Cinquantenaire.

C'est une tradition de saison, un moment solidement ancré dans le calendrier. Comme chaque année depuis plus de 30 ans, la Fête de la musique va profiter du solstice d'été pour multiplier les propositions mélomanes.