Tout sur Orelsan

Les annonces d'artistes qui joueront lors des différents festivals belges pleuvent et abondent en cette fin d'année. Damso, numéro 1 du rap belge francophone, a d'ailleurs confirmé sa venue le samedi 13 juillet 2019 au Dour Festival.

Plus de cinq millions de vues en cinq jours. Le clip Rêves bizarres d'Orelsan cartonne. De quoi placer sur orbite la réédition de son album La fête est finie, enrichi de onze chansons inédites, dont ce Rêves bizarres. Comment expliquer ce succès?

La collaboration est aussi inattendue que convaincante: le boss Damso, vainqueur hier soir du Red Bull Elektropedia Award du Meilleur album pour Lithopedion, vient prêter main forte à Orelsan qui s'apprête à sortir une version "Epilogue" de La Fête est finie, aggrémentée de 11 titres bonus dont celui-ci. Et le clip, multipliant les références et les effets tous azimuts, est complètement foufou.

La programmation urbaine du BSF opposait Belgique et France jeudi dernier. Avec d'un côté La Smala ou Roméo Elvis, et de l'autre Orelsan, unique Gaulois dans la cour du Lion. Nous avons recueilli les préférences des festivaliers, pas à court d'arguments pour défendre leurs artistes.

Jeudi dernier, sur la Place des Palais (Ethias Stage), la plus grande scène du Brussels Summer Festival a accueilli le versant hip-hop de sa programmation. La Smala, Roméo Elvis et Orelsan ont successivement offert des performances efficaces sans oublier de chérir, sans compter, la capitale belge.

Samedi, les Ardentes ont joué à guichets fermés, continuant d'appuyer sur le touche hip hop, mélangeant rap des familles (Bigflo & Oli), stars des réseaux (Prime), pros du sale (Niska). Et, en bout de course, Orelsan pour mettre tout le monde d'accord

L'affiche du Brussels Summer Festival est complète avec 21 nouveaux groupes, dont Pale Grey, R.O x Konoba, St James ou encore Millionaire, ont annoncé mardi les organisateurs de l'évènement qui se déroule du 14 au 18 août prochain dans la capitale.