Tout sur oeuvre de la semaine

C'est l'printemps dans ce tableau et tout fleurit sur fond d'aube rosée. Les fleurs sont jaunes, rouges, bleues et les tiges gorgées de souplesses. Tout jaillit d'un seul lieu situé à la rencontre de deux courbes généreuses alors qu'aussitôt, est-ce bien raisonnable, s'imposent à la vue des tentacules de poulpes et même des fils électriques terminés par des prises mâles et femelles.

De loin, avec ses trois mètres d'envergure, l'oeuvre du Français Alexandre Lenoir titrée " Cascade " évoque une scène de baignade dans un paysage naturel. Sauf que les deux acteurs surpris dans ce moment de douce insouciance relèvent plutôt d'apparitions fantomatiques.

Ne cherchons pas à savoir qui est M.H. Les deux initiales données comme titre à ce portrait peint par Sophie Kuijken (née à Bruges en 1965) ne désignent personne. Pourtant, c'est bien à la grande tradition picturale de ce genre que renvoie l'oeuvre.