Tout sur oeuvre de la semaine

Non, Jacques Dujardin ne reprendrait pas le commerce florissant de son boucher de père. Mais son enfance a croisé le rouge des viandes, leur présence pendue au crochet des frigos, leur transparence une fois coupée en fines lamelles.

Oui, c'est bien moi, Eric Kengen, que vous voyez là tenant au bout du bras ce serpent qui menace, les yeux vifs, l'allure combative. Je le tiens à distance mais je le sens, ce serpent-là que j'avais cru demeurer au paradis sous un pommier, m'a retrouvé. Il me suit, me harcèle, me hante jour et nuit. Il est mon âme, mon jardin défendu et ou mon démon gardien.

La peinture figurative relève d'une exigence rarement rencontrée aux cimaises des galeries. Le Hollandais Barend Blankert est de ceux qui affrontent le réalisme d'une scène avec l'esprit d'un peintre abstrait des plus exigeants.

La guerre est là, éclatée, aux quatre coins d'une planète qui n'en demandait pas tant. Les autres aussi, dans nos mémoires qui s'étalent dans les musées et les media. De commémorations en souvenirs, nous est montré comment l'art s'en est fait l'écho.

Alain Winance n'en n'est pas à son premier tableau. Toute une vie déjà. Il n'en n'est pas à sa première exposition. Peut-être est-ce la dernière? Qui peut dire le destin?

Né en Hongrie, Lazlo Elkan (1910-2007) se fera appeler plus tard Lucien Hervé de son nom de code de résistant. S'il entre en art à l'âge de dix ans par l'étude du piano, c'est vers le dessin et la peinture qu'il se dirige huit ans plus tard en s'inscrivant aux Beaux-Arts de Vienne.

L'artiste est né quelque par, dans un village perdu de la Roumanie. Son parcours demeure mystérieux et l'homme n'est pas bien bavard. De ses oeuvres, il ne dit rien et laisse à chacun le soin de s'inventer une histoire.