Tout sur Nuits 2016

Mercredi, les Nuits Botanique jouaient les prolongations avec Ty Segall et ses Muggers pour un concert mémorable. De quoi enterrer notre verdict perplexe au sujet d'Emotional Mugger...

Au dernier jour du "gros" de la programmation des Nuits (restent encore quelques prolongations), les Canadiens de Suuns jouaient dans une Orangerie pleine à craquer. Retrouvez les photos d'Olivier Donnet.

Barman jazzman (TaxiWars), nouveau guitar hero (Steve Gunn) et relève touarègue (Imarhan). Tour de Nuit.

Tandis que Benoît Lizen se réinvente avec le Mons Orchestra, CocoRosie souffle avec éclats le chaud et le froid.

Mardi, au Cirque royal, Pascal Humbert, bien entouré, recréait pendant sa projection la musique du dernier Bouli Lanners (Les Premiers, les derniers). Même Bertrand Cantat en était...

Lundi aux Nuits Botanique, les formations du cru s'enchaînaient et se chevauchaient. Les choix cornéliens en perspective ne nous ont pas pour autant empêché de voir des fragments de concerts de 7 des 11 groupes programmés. Comptes-rendus express.

Vendredi, les Nuits entamaient le gros de leur programmation avec une affiche résolument pop et dansante du côté du Chapiteau: La Femme, Fùgù Mango, Bon Voyage Organisation et Joy As A Toy.

Samedi soir, les Nuits du Bota se la jouaient largement électronique. Avec ou sans machines, à l'image du concert explosif d'Anna Meredith, au Musée.