Tout sur Nouveau magazine littéraire

On ne va pas se mentir: avant même d'avoir fait sauter le premier bouchon de la première bouteille du premier apéro des fêtes de fin d'année, on a déjà la gueule de bois.