Tout sur Nicolas Mathieu

Les rapports de force et de domination, au coeur même de la littérature noire, ne sont plus ce qu'ils étaient. Poussé dans le dos par #MeToo, les sensitive readers ou la prise du pouvoir par les femmes, le polar change donc lentement, lui aussi. Toujours pour un mieux? Coup de sonde dans les allées des Quais du Polar à Lyon.

On ne pourra plus reprocher aux intellectuels en général et aux écrivains en particulier de se tenir à l'écart des soubresauts du monde. Après un passage à vide dicté par les lois du versant le plus paresseux de l'autofiction, la plupart ont (re)pris l'habitude d'ouvrir les fenêtres de leurs tours d'ivoire pour observer l'incendie qui fait rage dans la cité.