Tout sur Marguerite Abouet

La bédé subsaharienne manque de structures et de moyens, mais certainement pas de talents. La preuve par le numérique, qui lui promet de beaux lendemains.