Tout sur Luc Dardenne

Bien malin celui ou celle qui peut dire avec certitude à quoi ressemblera la vie d'après. Assistera-t-on à un changement de paradigme radical débouchant sur un monde plus solidaire, plus conscient de ses responsabilités et moins obsédé par le profit et la consommation frénétique? Ou passé l'émoi de l'état d'urgence sanitaire, et une fois éloignée la perspective de la mort, se réveillera-t-on dans le même lit néolibéral qu'avant, et même peut-être "un peu plus pire", comme le pronostique joyeusement l'oracle Michel Houellebecq?

Dans Le Jeune Ahmed, les frères Dardenne suivent un jeune musulman radicalisé dans sa confrontation avec le monde. Un film frontal et urgent.

4 star star star star star

DRAME | Un adolescent comme tant d'autres. Belge, arabe et musulman. Sous sa chevelure frisée et ses grosses lunettes lui donnant l'air intello, Ahmed (Idir Ben Addi, une révélation) cache une sensibilité aiguë, à fleur de peau. Et une timidité, un caractère influençable qu'un imam salafiste de sa région liégeoise n'a pas manqué de remarquer.

Jury annoncé, sélection complétée: le décor est désormais planté pour le 72e Festival de Cannes, qui s'ouvrira le 14 mai, Quentin Tarantino et Abdellatif Kechiche venant rejoindre la liste des réalisateurs prestigieux en compétition, aux côtés de Pedro Almodovar, Ken Loach ou des frères Dardenne.