Tout sur Lorenzo Serra

Il faut croire que les clubs, les bons, ne meurent jamais vraiment. Ils changent juste de peau. Le 27 octobre prochain, à Bruxelles, le Libertine/Supersport, allié aux soirées Under My Garage, reprendra possession du K-Nal -dites Quay 01. C'est l'un des événements de l'automne, et, à vrai dire, comme le symbole du retour d'un certain esprit clubbing.

Retour aux manettes du Focus Brolcast pour DJ Kwak et Serge Coosemans, qui reçoivent ce coup-ci Lorenzo Serra, héros discret bien que marquant de la nuit bruxelloise puisque sans lui, il n'y aurait sans doute jamais eu de Dirty Dancing au Mirano et de Libertine Supersport au K-Nal. On enfonce quelques portes ouvertes (le manque de salles à Bruxelles...), on se remémore les raves à Woluwé avec Olivier Gosseries ainsi que... le boucher traversant tranquillement la piste tournante du Mirano, son quartier de boeuf ensanglanté sur l'épaule.