Tout sur Lisette Lombé

On s'en est déjà ému et réjoui ici. Mais la force et la hauteur de la vague poétique qui déferle sur notre époque phtisique nous pousse à revenir y faire un tour. Car ce à quoi on assiste, ce n'est plus juste un vague murmure dans la nuit, une promesse aussi incertaine qu'un accord militaro-commercial franco-australien, ce n'est plus non plus une lubie artificiellement gonflée par les médias, mais bien une lame de fond, une combustion spontanée avec potentiellement à la clé une redistribution durable des cartes narratives.

Contrainte de s'adapter aux mesures Covid, la Foire du Livre de Bruxelles - qui se tenait du 6 au 16 mai - s'était muée en foire virtuelle pour l'occasion. Une réussite pour les organisateurs puisque l'événement a attiré plus de 25.000 visiteurs uniques sur le site internet de la Foire, comptabilisant près de 50.000 vues pour les vidéos proposées sur les différents réseaux sociaux.

Invitée de la Foire du Livre, la poétesse-slameuse liégeoise Lisette Lombé est l'une des voix les plus tranchantes de la littérature belge actuelle, au croisement des luttes féministes et antiracistes. Et le visage d'une poésie à laquelle le confinement a redonné une nouvelle acuité.

Bisannuel et tombant à pic pour le printemps, le Passa Porta Festival se réinvente en ligne du 21 au 28 mars. Une huitième édition qui célébrera autant les voix littéraires locales qu'internationales dans un éventail de formats n'oubliant pas le lien au spectateur.

Dans les années 80, tu avais réussi ta vie si tu étais trader ou pubard. En 2021, tu as réussi ta vie si tu es... poète. Boutade? À peine. La réclusion et l'incertitude qui sont notre lot quotidien depuis un an ont propulsé, semble-t-il, la forme littéraire chère à Mallarmé vers des sommets de coolitude.